Jordane Saunal || Cross Product

Cross Product – Vidéo de performance – 15 min

Jordane Saunal – Lauréate du Prix Prisme 2015, Reims

Dans une époque où l’imaginaire collectif est alimenté par des fins du monde apocalyptiques, des scénarios de prise de pouvoir de la technologie sur l’Homme ; les questionnements généralisés concernant notre futur aux côtés de celle-ci éveillent à la fois la fascination et la peur chez grand nombre d’entre nous.

Il ne tiens cependant qu’à nous d’en extraire avec optimisme les traits d’un futur plus doux et d’orienter par la pratique, les fins d’une technologie au service de la nature.
CROSS PRODUCT est un acte poétique et symbolique mêlant humain, nature et robotique, tous trois acteurs d’une même pièce musicale, à la recherche d’une harmonie commune. Le robot, dont la gestuelle se réfère à celle d’un animal, joue sa propre partition en interagissant avec les plantes autour de lui. Il déclenche des samples sonores par son contact avec elles, prenant ainsi part à la composition. Les interactions avec son environnement passent d’abord par une phase d’approche, d’apprivoisement, pour ensuite s’émanciper dans une compréhension collective débridée.

Dans l’éveil de la technologie, vient le réveil des foules pour les origines ;

La Terre, la nature, la femme, l’animal, les essences du monde dans lequel on vit. Puisque la technologie questionne l’humanité et la condition humaine, alors, ne serait-ce que pour cette raison, sa présence et son évolution sont bénéfiques à l’Homme. Elle le pousse dans une remise en question de son état intrinsèque, et vers cette envie de renouer des liens à la source ; de rechercher une harmonie nouvelle avec ce qui l’entoure, tout en adoptant des paramètres sociaux culturels naissants.

In the awakening of technology, comes the awakening of the crowds for the origins;
The Earth, the nature, the woman, the animal, the essences of the world in which we live. Because the technology questions the humanity and the human condition, then, if it was only for that reason, its presence and its evolution are beneficial to the human beings. It urges him in a questioning of his intrinsic state, and towards this desire to retie links to the source ; to look for a new harmony with what surrounds him, while adopting rising cultural social parameters.

 

Igloofest 2013

Il reste 9 jours avant la conquète d’igloofest 2013!

Le festival le plus déganté de l’hiver montréalais se déroulera du 17 janvier au 9 février.

Au programme  :

Wolf + Lamb

Sasha

Mathias Kaden

Kink

Stephen Beaupré

Josh Wink

Alicia Hush

Miss Kittin

Ellen Allien

Nina Kravitz

Pan-Pot

Thght

Schlachthofbronx

Caspa

A tribe called red

Ewan Pearson

Magda

Audiofly

Agoria

Taal Mala,

Joe Goddard (hot chip!)

Ben UFO

The Gulf Stream

Oneman

Joy Orbison

Tommy Four Seven

Chris Liebing

vjs :

Baillat Cardell

Bobby digital

Brille brille

Chocobeets

Cafrine

Diagraf

Data data

Gridspace

Hugues Clément

Ma”

Tind

Zef

Capture d’écran 2013-01-07 à 11.02.23

toutes les infos sont sur le site Igloofest.ca

Emptyset || Collapse

http://youtu.be/iu8tspoGuW

vidéo : Clayton Welham et Sam Williams

audio : Emptyset

label : raster Norton

 

Emptyset est un projet basé sur bristol formé en 2005 par James Ginzburg, directeur des studios multiverse et le conservateur et artiste électronique Paul Purgas.

Le projet explore l’héritage des supports analogiques, en intégrant les aspects de rythme, le traitement du signal et l’enregistrement spatiale dans le cadre de la composition minimaliste. Leur travail interroge les limites de perception entre le bruit et la musique et le potentiel de la technologie et de l’architecture d’em-lit et codifier eux-mêmes dans le son. Collapsed est la première version emptyset sur ​​Raster-Noton et enquête sur le seuil à partir duquel la structure sonore est déstabilisé au point où un ordre chaotique émerge d’une résistance à la fragmentation et examine également le potentiel contenu dans cet espace liminal de transition.

Dans les quatre pistes de la libération d’une grammaire structurale est définie, puis poussé à l’excès, au point où il reformes des structures répétitives dans un espace sans repères et où ultimement le chaos a ses propres règles.

La vidéo Colapse semble correspondre à la séquence de processus et des distorsions dans le signal audio tout en affectant les séquences d’animation par le biais d’une série de jonctions analogiques. Comme un moyen de synchroniser le son et l’image d’une bobine électromagnétique, l’image est déclenchée par le son émis par un amplificateur de puissance correspondants créé des distorsions visuelles. Un cube a été utilisée comme une structure qui pourrait être dissoute tout au long de la vidéo, passant d’une solidité à une série de plans disparates déformées, toujours enfermé par le son, mais ne figurant plus dans son état d’origine. Ce travail est actuellement en cours de développement dans un contexte live, en élargissant les possibilités perfomative de traitement du signal, la distorsion et la transmission.

Emptyset is a bristol based project formed in 2005 by James Ginzburg, director of the multiverse studios and the curator and electronic artist Paul Purgas. 

The project explores the legacy of analogue media, integrating aspects of rhythm, signal processing and spatial recording within the framework of minimalist composition. Their work interrogates the perceptual boundaries between noise and music and the potential for both technology and architecture to em- bed and codify themselves within sound. Collapsed is Emptyset’s first release on Raster-Noton and investigates the threshold where sonic structure is destabilized to the point where a chaotic order emerges out of a resistance to fragmentation and likewise explores the potential contained within this liminal space of transition. 

Across the four tracks of the release a structural grammar is defined and then pushed to excess to the point where it reforms from repetitive and stable frameworks into non-grid based forms and ultimately chaotic rule sets.

The video for ‘Collapse’ looks to match the sequence of processes and distortions within the audio, by affecting footage and animation through a series of analogue junctions. As a means of synchronising sound and image an electromagnetic coil was used, which when triggered by the audio outputted from a power amp created corresponding visual distortions. This resulted in the audio directly driving and shaping the signal itself. A cube was used as a structure that could be collapsed throughout the video, shifting from solidity to a series of disparate distorted planes, still locked to the sound but no longer contained in their original state. This work is currently being developed for a live context, expanding on the perfomative possibilities of signal processing, distortion and transmission. ‘Collapse’ forms part of emptyset’s ‘Collapsed’ ep on Raster Noton.

Video by Clayton Welham and Sam Williams

ANTI VJ || O (Omicron)

O (Omicron)

DIRECTED by Romain Tardy & Thomas Vaquié

ARCHITECTURE by Max Berg (1913)

VISUALS by Romain Tardy, Guillaume Cottet

MUSIC composed by Thomas Vaquié

2D / 3D MAPPING by Joanie Lemercier, Romain Tardy

MANAGEMENT & PRODUCTION Nicolas Boritch

Filmed by Jerome Monnot, Joanie Lemercier, Romain Tardy

Edited by Jerome Monnot

Hala Stulecia, Wroclaw, Polande.

Lorsqu’il avait ouvert, le Hala Stulecia était la plus grande structure en béton armé au monde avec un diamètre de 65m.

La pièce proposée pour le halle du Centenaire de Wroclaw est basé autour de la notion d’intemporalité dans l’architecture, et l’idée de comment traduire le future tout au long du 20e siècle.

Partant des années 10 comme point de départ, des références historiques et artistiques telles que Metropolis de Fritz Lang ou les projets utopiques d’Archigram ont été utilisées pour révéler l’architecture à travers l’espace.
Romain Tardy et Thomas Vaquié étaient intéressés à essayer de créer une vision de l’avenir sans référence de temps précis, un avenir intemporel.

When opened, Hala Stulecia was the largest reinforced concrete structure in the world. With a diameter of 65m it was home to the largest dome built since the Pantheon in Rome eighteen centuries earlier.

The piece proposed for the Centennial Hall of Wroclaw is based around the notion of timelessness in architecture, and the idea of what future has meant throughout the 20th century.

Taking the 1910’s as a starting point (the dome was erected in 1913), historical and artistic references were used to reveal the architecture of the space.
By using references such as Fritz Lang’s Metropolis or the utopian projects of Archigram to confront the different visions of the future at different times, Romain Tardy and Thomas Vaquié were interested in trying to create a vision of a future with no precise time reference. A timeless future.

Lancement de Micro-Shima || The Gulf Stream & VJ Ma”


Le duo montréalais The Gulf Stream présente aujourd’hui leur nouveau EP, Micro-Shima sous le label Archipel. La formation pousse plus loin le travail entammé lors de Native’s Mantra EP, un mélange de musique électronique et de sons organiques, aux allures de trames sonores imagées au synopsis non écrit. Au fil du temps, la musique que compose Kodok (Ivann Uruena) et Archibald Singleton (Jérôme Guilleaume), s’est affirmée pour devenir cet agencement unique de synthétiseurs, de samples subtils, de claviers nerveux et de basses grasses. En « live », The Gulf Stream recrée un son riche et imagé, imaginé en studio et reconstruit en direct.

http://soundcloud.com/thegulfstream

LANCEMENT LE 18 MAI 2012

18 mai 2012 – 17 à 20h

@ Espace de Course

5333, Casgrain, suite 910

Montréal, Canada


The Gulf Stream vous invitent au lancement du EP Micro-Shima  le 18 mai prochain à l’espace de Course. Au programme, une installation interactive audio-visuelle et une exposition photographique de Vj Ma”.


INSTALLATION INTERACTIVE AUDIOVISUELLE

Avec les arts médiatiques comme plateforme, le son comme vecteur et leur créativités comme catalyseur, The Gulf Stream &Vj Ma” proposent de faire disparaître les barrières qui se posent entre la création de musique et de video en temps réel. Le projet Trajectoires AV est un plongeon dans une performance immersive, où les acteurs se complètent et où le spectateur est invité à se laisser porter par leur univers.

The Gulf Stream & VJ Ma” vous proposent de passer de l’autre côté de la scène afin de pouvoir bidouiller leur matériel afin de toucher à l’interactivité qu’ils ont programmé pour travailler le rapport image / son.


EXPOSITION  DE PHOTOS GÉNÉRATIVES – VJ MA”

Dans le cadre des ses recherches créatives, Vj Ma” a travaillé la génération d’images par ordinateur. Entre le code, l’art génératif, la data visualisation et la photographie, elle vous présente un voyage dans ses univers créatifs.

http://macarassoumaillan.com