BlackBoxEcho & Squarpusher || Damogen Furies World Tour

Show Design, Art Direction & System Programming: Zak Norman

Technical Supervisor:  Martin Harvey

Visual Programmers: George Toledo, Peter Sistrom of [namethemachine] vade

Projectionists : Rupert Dean, Abigail Portner

Black Box Echo have designed Squarepusher’s innovative and fully generative new visual system.

The algorithms use geographical and meteorological data on each location we visit to define the starting points for an entirely generative visual environment. The patches are then controlled in their evolution by the audio and midi data they receive live from Squarepusher during the performance. Only he can control their development throughout the set by his chosen interactions with his own machines.

It is truly a visual instrument – defined by data; driven by audio.

I wanted to create something that confronted the concept of fear. For myself, it was the fear of losing control of my environment. After giving the system some basic rules and parameters to work inside during pre-production, I surrendered my ability to control the output, rendering it fully dependent on the feeds it receives and how it processes them. Each performance can be interpreted differently, with a continuously developing level of sophistication.

I have relinquished control of the machine, for better or worse.

 

Michel de Broin || Molysmocène

L’origine de la vie sur terre est un spectacle érotique où l’azote, le carbone, l’hydrogène et le potassium se sont entrelacés dans une danse inaugurale. Près de 3000 millions d’années plus tard, par la faute des humains, on constate une déflation de l’activité organique sur terre; la débauche tire à sa fin. Nous entrons dans la Molymocène, l’âge des poubelles… Et si une nouvelle forme de vie émanait de la soupe composée de déchets et résidus épuisés par le capitalisme ? L’artiste tient à remercier le Musée d’art contemporain de Montréal.

Oeuvre de Michel de Broin.

Cette pièce est une des 8 oeuvres multimédia et numérique présentées dans le cadre du Project Espace Commun?, une production du Quartier des Spectacles, l’ONF et de MUTEK. Le projet Espace Commun? nous questionne sur notre relation à nos espaces communs, public et privées à l’ère du numérique.

Montréal constitue la première étape de ce parcours interactif international qui s’inscrit dans le vaste projet Human FuturesUne initiative qui vise à entamer un dialogue entre les villes, à l’échelle internationale.

Le projet global est le fruit d’une collaboration internationale entre plusieurs partenaires culturels, basés respectivement à Liverpool (Royaume-Uni), Aarthus (Danemark), Berlin (Allemagne), Vienne (Autriche) et Montréal (Canada). Ces différentes organisations commissionnent la production de nouvelles créations d’art publique, auxquelles les citoyens sont invités à participer.||

Aram Bartholl || Forgot your password?

À l’été 2012, le service Yahoo Voice a été piraté et le collectif D33Ds Company a publié sa base de données entière sur Internet, y compris 450 000 mots de passe d’utilisateurs. La projection publique de ces mots de passe, habituellement secrets, nous questionne sur notre vie en ligne.

Oeuvre de Aram Bartholl, Forgot your Password?

Cette pièce est une des 8 oeuvres multimédia et numérique présentées dans le cadre du Project Espace Commun?, une production du Quartier des Spectacles, l’ONF et de MUTEK. Le projet Espace Commun? nous questionne sur notre relation à nos espaces communs, public et privées à l’ère du numérique.

Montréal constitue la première étape de ce parcours interactif international qui s’inscrit dans le vaste projet Human FuturesUne initiative qui vise à entamer un dialogue entre les villes, à l’échelle internationale.

Le projet global est le fruit d’une collaboration internationale entre plusieurs partenaires culturels, basés respectivement à Liverpool (Royaume-Uni), Aarthus (Danemark), Berlin (Allemagne), Vienne (Autriche) et Montréal (Canada). Ces différentes organisations commissionnent la production de nouvelles créations d’art publique, auxquelles les citoyens sont invités à participer.

Bengt Sjolen & Weiz 7 ||UNINTENDED EMISSIONS

À notre insu, notre téléphone mobile parle constamment dans notre dos. Sans aucune action de notre part, il émet une quantité importante d’information dans l’environnement. Unintended Emissions capte, dissèque, mine et cartographie en temps réel ces émissions involontaires et invisibles des appareils mobiles du public.

Une oeuvre de Bengt Sjolen & Weiz 7.

Cette pièce est une des 8 oeuvres multimédia et numérique présentées dans le cadre du Project Espace Commun?, une production du Quartier des Spectacles, l’ONF et de MUTEK. Le projet Espace Commun? nous questionne sur notre relation à nos espaces communs, public et privées à l’ère du numérique.

Montréal constitue la première étape de ce parcours interactif international qui s’inscrit dans le vaste projet Human FuturesUne initiative qui vise à entamer un dialogue entre les villes, à l’échelle internationale.

Le projet global est le fruit d’une collaboration internationale entre plusieurs partenaires culturels, basés respectivement à Liverpool (Royaume-Uni), Aarthus (Danemark), Berlin (Allemagne), Vienne (Autriche) et Montréal (Canada). Ces différentes organisations commissionnent la production de nouvelles créations d’art publique, auxquelles les citoyens sont invités à participer.

 

FUSE || N 4.0 – v2015

N 4.0 is an interactive multimedia performance based on the real-time interaction between sound, movement and light. The perspective of the visuals alter on the basis of where the performance takes place. The graphics are modified simultaneously on the basis of sound frequencies and the instantaneous analysis of the dancer’s movements.

“N 4.0 is a stellar example of choreography married with technology” – The Creators Project

Studio Bruyant || CHROMA PERSPECTIO

Produite à l’occasion de l’exposition Capitaine Futur et le Voyage Extraordinaire à la Gaîté Lyrique (Paris), Chroma Perspectio est une installation interactive / jeu vidéo collaboratif.

C’est une expérience sociale jouable seul ou à plusieurs. A l’aide de lampes torches préparées les joueurs partagent le contrôle du jeu et explorent ainsi plusieurs mini-mondes. Pour résoudre les différentes énigmes du jeu, les joueurs doivent donc collaborer, se concerter et accorder leurs points de vues respectifs.

Concept/Design/Programmation/Sound Design: STUDIO BRUYANT

Musique Originale: (nit)

@EXPOSITION CAPITAINE FUTUR / GAITE LYRIQUE / 2014

Mary Franck || Carapace

Carapace teaser

Video : Mary Franck

Sound : Kadet Kuhne

Projection immersive en 360°.

Une performance immersive audiovisuelle en temps réel sur la conception de soi en tant que fioriture, déployée au sein d’espaces architecturaux. La forme de notre ego n’est nul autre qu’une construction pour nous habiller et nous protéger, sans structure, nue, torturée à l’état brut : une coquille. Espace personnel, doux emballage étrangement formé durant notre vie, notre coquille est architecture et intimité. Pour la performance, ces espaces élégants et articulés, inspirés par des coquilles et des exosquelettes grandissent, prennent forme, dansent et ultimement se désagrègent.

La pièce sera présentée  en première le 22 mai 2014 lors du Symposium IX  à Montréal. Il sera également présenté en programme associé au EM15 du 28 juin au 1er mai 2014 à La Société des Arts Technologiques.

Carapace is a real-time immersive audiovisual performance about the growth, ossification, and dissolution of the self told through ornate, unfolding algorithmic form.

The piece will premier May 22, 2014 at the IX Symposium of Immersive in Montreal. It will also be shown at EM15 May 28-June 1st 2014 at the Society of Technologic Arts.

 

Bruno Ribero aka Nohista || IRM

Caméra interview : Sébastien Roy
Montage, animation et édition vidéo : Guillaume Raymond
Musique : Bruno Ribeiro
Traduction : Élisabeth Savoie

Rencontre avec l’artiste Bruno Ribeiro (Nohista) autour de la création de “IRM”, une performance immersive transformant la Satosphère en un scanner géant où la lumière devient un corps abstrait et musical vacillant dans un univers instable… Présenté en première mondiale le 21 Mai 2014 dans le cadre du Symposium ix à la Société des Arts Technologiques de Montréal.

Meet artist Bruno Ribeiro (Nohista) who talks about creating his work “IRM”, an immersive performance transforming the Satosphere into a gigantic scanner where light becomes an abstract and musical body flickering in an unstable universe… Presented in world premiere on the 21th of May 2014 as part of ix Symposium at The Society of Technological Art of Montreal.