Chaque hiver, Igloofest rassemble des milliers d’amateurs de musique électronique venus danser à la belle étoile au Vieux-Port de Montréal. Avec son décor glacial se fondant aux structures d’acier, sa scénographie architecturale percutante, sa programmation puisant parmi les meilleurs DJs locaux et internationaux, son village d’igloos et son concours d’habits de neige improbables renommé “Iglooswag”, Igloofest est l’un des événements les plus branchés de la métropole et les plus en vue au Canada. En gros, c’est à Montréal que ça se passe en janvier et en février. #fomo

Pour une 9e édition, Igloofest revient avec 4 week-ends pour un total de 12 soirées glaciales mais oh combien chaudes à la fois. NOUVEAUTÉ! L’événement se tiendra désormais du vendredi au dimanche. les 16-17-18. 23-24-25, 30-31 janvier ainsi que les 1er, 6-7-8 février 2015, c’est le moment d’enfiler ses habits de neige les plus kitsch et de défier l’hiver québécois. On s’y voit? Oui merci.

10983407_793883834000016_2894734699464397830_n (1)

 

 

(article paru sur le BLog d’igloofest le 8 janvier 2015)

LES VJS D’IGLOOFEST 2015


Crédits photo: Miguel Legault

Igloofest invite des DJs (artistes audio) mais aussi des VJs (artistes vidéo). Que font-ils, qui sont-ils ?

Un VJ – qui est l’acronyme de videojockey – est une personne qui mixe de la vidéo en temps réel. Les VJs jouent leurs images au rythme de la musique afin d’accompagner les artistes audio.

Éclaircissons quelques points :

– Les VJs NE sont PAS des animateurs d’émission télévisuelle de vidéo clips.
– Les VJs NE sont PAS des DJs. Ils sont souvent en arrière scène, contrairement aux DJs qui sont sur la scène. Ils travaillent aussi avec des ordinateurs et des contrôleurs.
– Ce sont des artistes de l’ombre qui opèrent la scénographie (en compagnie des éclairagistes qui gèrent les lumières). Ils sont situés dans la régie, en hauteur, en face de la scène.


Vj Booth – Scène principale (crédits : MA”)

Cette année, 24 VJs vont vous en mettre plein la vue. Vous y trouverez toute une gamme de couleurs (du multicolore en passant par le noir et blanc), une bordée de rythmes (du stroboscopique au ralenti) et des styles multiples (chatons, motifs, dessins, triangles, particules…).

Je vais vous présenter brièvement ces artistes, par ordre alphabétique et selon les scènes.


crédits photos : Vivien Gaumand (VJ : Diagraf)

Scène Sapporo :

Baya, cofondateur de Baillat, Cardell & fils, il n’a pas froid aux yeux quand il faut parler d’images (et vous devez sûrement connaître son style visuel). Il a remporté plus de 150 prix nationaux et internationaux en design.

Blast, c’est un peu le fils dans Baillat, Cardell & fils. Sa signature visuelle : le noir & blanc, le psychédélique et la géométrie, le tout dans un style graphique très minimal.

Cafrine est directrice de création chez Moment Factory. Voilà plus de 10 ans qu’elle travaille sur la relation de l’image et du son dans le domaine du spectacle.

Chocobeets, la collectionneuse de motifs! Son univers coloré et ludique est le fruit d’un bricolage finement sélectionné et agencé.

Diagraf est un artiste multidisciplinaire dont la réputation en termes de précision et de qualité dans les domaines du son, de la vidéo et de la technologie ne cesse de croître. Il vous transportera dans son univers spatial tout à fait saisissant.

Hugues Clément est un jeune et talentueux artiste diplômé d’études en composition électroacoustique. Il vous présentera divers visuels mélangeant la forme abstraite et la forme concrète.

Ma”, programmatrice et VJ résidente d’Igloofest (et auteure de ces quelques lignes). Son travail se forme d’abstraction et de génératif, le tout dans un univers très organique et minimal.

Nohista travaille les installations et les performances liant le corps, le son, l’image, la lumière et la scénographie. Son talent artistique a été présenté et reconnu dans plusieurs événements internationaux à travers le monde.

Tetsouille, talentueux motion designer et directeur artistique. Vous avez pu profiter de son travail dans les espaces publics montréalais et vous l’avez probablement connu sous le nom de Brille Brille lors des précédentes éditions d’Igloofest (Schwarzenegger et les chatons avec des lasers dans les yeux, c’est lui!).

TiND – acronyme de This Is Not Design – est un fan des équipements analogues dont il s’inspire largement. Son univers abstrait traduit une imagerie singulière qui se présente comme un laboratoire d’expérimentation en temps réel où se rencontrent improvisations contrôlées‚ interventions préparées et erreurs maîtrisées.

Yanneek est connu dans le circuit underground comme organisateur des productions Tech Safari. DJ de formation, son travail professionnel de conception visuelle l’amène à devenir VJ pour le plus grand plaisir de nos yeux.


Crédits photo: François Rousseau

Scène Vidéotron Mobile :

AFP7 puise son inspiration entre la typographie et la géométrie. As du motion design, il aime les couleurs acides et ses idoles sont Jules Vernes et Jean Claude Van Damme.

BBBlaster est la plus étonnante des animatrices graphique 2D. Sa grâce se traduit dans des visuels de danses hypnotiques, des ambiances colorées et des animaux psychédéliques.

Data Dada a trois mots d’ordre : Pixel, pulsion et compulsion. À vous de trouver la notion qui vous rejoindra.

Ewerx est un artiste visuel travaillant l’image générée par ordinateur. Il a crée son propre logiciel de diffusion en temps réel et jouera un set atmosphérique et organique.

Johnny Ranger a fondé un laboratoire de créations dédié à la recherche immersive. Il vous éblouira avec ses collages cinématiques psychotroniques qui maintiennent des grooves visuels tout en stimulant une réflexion poétique des sens.

Nokami est un voyageur. Il vous transportera sur plusieurs continents. Son envie: refléter les émotions humaines inspirées de valeurs culturelles où les traditions ancestrales rencontrent le monde actuel.

Oli Sorenson est un artiste de nouveau média. Son travail sort d’expositions, des musées et de festivals du monde entier. Personnage discret, ses visuels vous emporteront subtilement vers d’autres horizons au rythme de la musique.

Push 1 Stop est une passionnée de l’image et de la musique électronique. Pro de la colorimétrie, elle travaille en effet visuel. Ses visuels sont si énergiques et colorés que vous l’imaginerez danser derrière son contrôleur midi.

Santoz est inspiré autant par les techniques d’animation vintage que les nouvelles technologies interactives. Son travail visuel en temps réel est un mélange qui créé des expériences sensorielles improbables.

Video Girl est diplômée d’études en danse et vidéo. Elle est résidente au New City Gas et a joué des visuels avec plusieurs artistes renommés.

VJ Azyl vient du cinéma. Il travaille aujourd’hui dans l’environnement immersif de la Satosphère. Largement inspirés de ce processus, ses visuels vous plongeront dans un univers spatial en 3 dimensions où le mot gravité n’a plus de sens.

VJ Binocle est un passionné d’image. Travaillant en production de films, il est également VJ résident au New City Gas où ses visuels accompagnent la musique de nombreux artistes internationaux.

VJ Homing est VJ résident pour les productions Akarien. Il vous présentera son travail d’interprétation de l’espace urbain dans des tons colorés et des rythmes répétés.

Au plaisir de vous réchauffer les yeux.

écrit par Marion Carassou-Maillan (Ma”)